Ma définition du voyage

Avant de débuter la lecture de ma série d’articles à propos du voyage, il est important pour moi de définir ce que j’appelle le voyage afin que vous saisissez tout le sens de mes pensées. Le voyage est le concept le plus riche que j’imagine, il y a autant de façons de voyager que de voyageurs et c’est ce qui me passionne. Ma vision du voyage est donc propre à mon expérience et ma perception de la réalité. Mon objectif ici est de vous transmettre tout ce que le voyage me procure d’essentiel dans ma vie.

Je distingue les vacances du voyage. Le voyage n’a pas de durée dans le temps, il peut durer un WE ou plusieurs années. On peut voyager à quelques kilomètres de chez nous, ou bien de l’autre côté de la planète pourvu que ce soit nouveau et considérer par le voyageur comme une aventure. C’est l’état d’esprit du voyageur qui fait le voyage : la sortie de zone de confort permanente, l’ouverture à toutes nouvelles rencontres et expériences, la non-planification, le lâcher-prise, la connexion avec l’autre et la nature.

Le voyageur doit, selon moi, avoir un objectif de développement personnel et/ou collectif en tête. Par exemple, apprendre un métier (serveur) ou une technique (massage) à travers une expérience de volontariat ou un travail, s’investir dans un projet local (apprendre l’anglais aux petits Cambodgiens) ou bien pratiquer un sport (le kite surf en Australie), la méditation (faire un vipassana en Inde).

Un point non négligeable est celui de partir en solo plutôt qu’en couple ou en groupe. Partir à 2 ou en groupes est aussi une expérience de voyage incroyable mais, selon moi, ne sera jamais aussi puissante et impactante qu’en solo. Quand je dis partir en solo, j’entends prendre la décision de partir et organiser son départ seul(e). Evidemment, une fois lancé(e), on est jamais vraiment tout seul(e) !

Cette vision est évidemment très subjective et la frontière entre les vacances et les voyages peut paraitre fine. Pourtant le mot « voyage » a une connotation toute particulière. Il vient du mot latin via qui signifie « route », « voie », « chemin » qui a évolué au XIIIe siècle pour devenir voiage qui désignait les pèlerinages, les croisades ou les expéditions militaires pour trouver sa formule moderne au XIVe siècle. Tout de suite, le mot voyage s’éloigne d’un univers carte postale bleu turquoise et cocotiers. Il nous évoque plutôt une démarche engagée, motivée et aventureuse. Sans dire que voyager, c’est partir en croisade, je trouve intéressante de comprendre l’origine du mot. Voyager, c’est pour moi partir à la conquête du monde, des autres et surtout de soi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s