Tout le monde peut se lancer !

On s’imagine que voyager c’est pour les autres et qu’un tel projet est tout simplement irréalisable compte tenu de notre contexte, notre quotidien, nos responsabilités, blah blah, blah… On a l’impression, en quelques sortes, que voyager n’est réservé que pour une poignée de privilégiés : les rock stars, les riches héritiers ou les gagnants de loto.

D’ailleurs, on me répète souvent : « Tu repars ? Y’en a qui ont de la chance ! J’aimerais trop être toi ! ». Je ne vous ferai pas l’affront de revenir sur la définition de la chance. Si ? Allez, un petit rappel pour être sûr que l’on parle de la même chose. « Possibilité, probabilité que quelque chose (surtout un évènement heureux) se produise. » Je ne dirai donc pas que j’ai de la ‘chance’ de voyager.

Me concernant, partir en voyage est une décision délibérée. Des mois de préparation en amont et surtout, une volonté qui vient du fond du cœur d’assouvir tout un lot de curiosités et d’atteindre des objectifs personnels. On a tous des raisons différentes qui nous poussent à partir. Je pourrai débattre ici de la supposition que font certains qui revient à dire que le voyage est une sorte de fuite. Pour moi, c’est plutôt un attrait pour de nouvelles choses. Une envie profonde de m’ouvrir, de connaitre notre belle planète et donc une réelle décision. Et vous savez quoi ? J’ai une super bonne nouvelle : tout le monde à la capacité de décider de quelque chose ! Voyager est à la portée de tous. Loin d’être inaccessible ou bien une affaire de chance, c’est un choix de vie, un projet personnel que l’on décide de réaliser. J’enfonce des portes ouvertes mais j’avais envie de rappeler que l’argent, la chance ou le temps ne sont pas des conditions sine qua none au voyage. Seulement l’intime conviction que partir nous apportera des millions de belles choses suffit pour que tout se déroule aisément.

Le voyage souffre donc d’idées reçues tenaces liées au temps, à l’argent et notre capacité individuelle à relever des défis. Pourtant, selon moi, jeunes, moins jeunes, riches, moins riches, célibataires, parents de famille nombreuse, tout le monde peut voyager. L’important est de passer au dessus de nos croyances limitantes que je détaille dans les articles suivants :

Oser prendre le temps de voyager

Le faux problème de l’argent

Comprendre que l’on est ‘cap’ de partir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s